Guinée-COVID-19 : Une convention de 2 millions d’euros pour la surveillance communautaire

by Amref Health Africa

Conakry, 20 juil. (AGP)- Le ministre de la Santé Médecin Colonel Remy Lamah et le directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) en Guinée Olivier Pannetier ont signé récemment une convention de financement de 2 millions d’Euros sous forme de subvention destinée à renforcer la surveillance communautaire et à maintenir une continuité des services de santé en Guinée a suivi l’AGP.

Cette subvention est accordée dans le cadre de l’initiative santé en commun, portée par la France pour contribuer à la riposte au Covid-19 dans les pays d’intervention de l’AFD et en priorité l’Afrique.

Elle est octroyée à l’Association pour la Médecine et la Recherche en Afrique- France (AMREF) en partenariat avec l’ONG Médecin du Monde. Cette convention de financement permettra de contribuer au dispositif guinéen de riposte et du renforcement de la surveillance communautaire en vue d’endiguer la propagation du Covid-19. Il est question d’assurer la continuité des services de santé de base, le suivi des grossesses, la prévention contre le paludisme et les maladies diarrhéiques chez les enfants.

Il faut noter que l’initiative santé en commun a déjà facilité 3 interventions en Guinée notamment en faveur de la surveillance épidémiologique en soutien au centre de recherche en infectiologie de Guinée, l’augmentation des capacités de diagnostic à Conakry et l’ensemble du pays avec le projet LABOGUI et l’Institut Pasteur de Guinée.

La cérémonie s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur de France en Guinée et en Sierra Leone SEM Jean-Marc Grosgurin, du Délégué Général de l’ONG l’Association pour la Médecine et la Recherche en Afrique (AMREF) France Hubert CHAUVET.

Article first published on faapa.info

You may also like

Leave a Comment

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More